KBS Joy arrête la diffusion de “She XY”, premier talk show coréen sur les transgenres

KBS Joy a accédé à la requête de certains téléspectateurs et a décidé de suspendre la diffusion de l’émission “She XY”.

Le concept de cette émission était de donner la parole aux transgenres*, leur permettant ainsi d’exprimer les joies mais aussi les peines rencontrées au cours de leurs différentes expériences. Animée par Shin Dong Yup, Kim Yong et l’acteur Hong Suk Chun, elle avait été diffusée pour la première fois le 6 septembre.

Des manifestations avaient eu lieu devant les locaux de la chaîne afin d’exiger l’arrêt de ce programme pouvant “pervertir la jeunesse”. De même, malgré quelques messages de soutien, le forum avait été envahi par des messages à caractère homophobe. Si KBS Joy avait annoncé dans un premier temps qu’elle maintiendrait “She XY” à l’antenne, au moins pour les quatre épisodes déjà tournés, elle a finalement capitulé.

Le 12 septembre, soit la veille de la diffusion du second épisode, un communiqué a été publié sur le site de la chaîne : “afin de respecter l’opinion des téléspectateurs au sujet de ‘She XY’ diffusée sur KBS Joy, nous avons décidé de suspendre l’émission. Nous remercions nos téléspectateurs de l’intérêt et des conseils qu’ils ont exprimés.

Le lendemain, le réalisateur Kim Jo Kwang Soo, ouvertement gay, et contribuant à la visibilité de la communauté LGBT en Corée du Sud, s’est exprimé via Twitter. Il s’est insurgé face aux groupes qui, au nom de l’éducation, ont fait pression sur la chaîne sans même donner une chance à l’émission. Il a également déploré le fait que les membres de la communauté LGBT soient encore considérés comme des personnes dont les préférences sexuelles étaient une maladie contagieuse.

Ainsi donc s’achève l’aventure du premier talk show coréen consacré aux transgenres.

Sources : sportschosun via Nate + joongang via Nate + Kim Jo Kwang Soo@Twitter 

 

*je rappelle que le terme transgenre ici est employé dans le sens le plus large possible, c’est-à-dire désignant toute personne qui s’identifie au sexe opposé comme les travestis par exemple. Les Coréens l’utilisent aussi pour désigner les transsexuel(le)s. N’ayant pas vu l’émission, je ne peux pas affirmer que toutes les invitées avaient subi une opération pour changer de sexe et pouvaient spécifiquement être appelées “transsexuelles”.

A propos patra

De retour sur Twitter @onesunnylady Voir tous les articles de patra